Le 1er chantier majeur de la mandature 2020/2026 concerne la route du Val Phenix. Sur la base du diagnostic initié par quelques quevillonnais et non relayé par l’actuelle municipalité auprès de la Métropole, le traitement de la sécurité, de la convivialité et du partage de cette voirie centrale du village est La priorité.

Deuxième axe structurant avec un objectif de réalisation sur la mandature 2026/2032, le réaménagement du centre-bourg. Pour cela, même méthode que précédemment, demander l’avis des habitants, se faire aider par des experts et travailler main dans la main avec le pôle de proximité de la Métropole.

En lien avec les précédentes propositions sportives, paysagères ou environnementales et à l’appui du dossier du CAUE 76, il convient de repenser le centre du village comme… le centre du village avec toute les fonctions que notre inconscient lui attribue et non comme un simple croisement de routes.

Cela signifie qu’il ne faut plus subir ce lieu mais lui redéfinir des fonctions, au premier rang desquelles, la facilité de rencontre des habitants.

6 ans pour y penser, 6 ans pour le faire, voilà l’échéance vers laquelle la nouvelle Maire devra s’orienter. En d’autre terme, enfin s’accaparer cette maxime « gérer c’est  prévoir »…

Proposition n°61 : Engager en 2021 un travail participatif et partenarial  pour aboutir en 2026 à la production d’un projet de réaménagement du centre bourg.

Votre avis ?

Si vous souhaitez recevoir les articles de Quevillon Pile et Face tout chaud directement dans votre boîte mail, indiquez votre adresse dans la rubrique située à droite du blog.

Il est possible que WordPress ajoute des publicités dans cet article, c’est malheureusement la contrepartie d’un hébergement gratuit…

Publicité