Pour se faire une idée sur la nécessité de classer comme site protégé la Boucle de Roumare, on peut se référer au rapport volumineux du Conseil économique et social de Haute-Normandie. On peut aussi se balader dans nos villages, forêts, marais et bords de seine pour se faire sa propre analyse. Toujours est-il que suite à différentes consultations, l’Etat a classé les 8700 hectares de la boucle de Roumare en 2013.

Pas contentes, certaines organisations ont engagé un recours expliquant que cela limitait le développement économique de la vallée de la Seine. Et bien, le conseil d’Etat a rejeté les pourvois de la CCI de Rouen, de la chambre d’agriculture de Seine-Maritime et d’autres pour réaffirmer que ce classement était légitime.

Nous pouvons dormir tranquilles, nous somme donc bien en site protégé !

chemin_halage_seine_st_pierre_de_manneville_20120528_003.

Si vous souhaitez recevoir les articles de Quevillon Pile et Face tout chaud directement dans votre boîte mail, indiquez votre adresse dans la rubrique située à droite du blog.

Il est possible que WordPress ajoute des publicités dans cet article, c’est malheureusement la contrepartie d’un hébergement gratuit…

Publicité