L’absence de valorisation explicite et partagée du riche patrimoine quevillonnais est bien dommage compte tenu de sa qualité.

Parmi les vestiges du passé, Quevillon possède 3 chapelles avec chacune son histoire et ses particularités. Une fois n’est pas coutume, ce sont les écrits de Hubert Finot, Boschervillais féru d’histoire récemment décédé, qui servent de support à cette présentation. Pour tous les détails, cliquez sur les liens qui vous emmènent vers l’Histoire… !

La chapelle Saint-Clotilde du château de la Rivière Bourdet se situe au rez-de-chaussée du château a été édifiée par la duchesse de Fitz-James au 19è siècle. Elle est la deuxième du château puisqu’une autre au 1er étage fut créée en 1633.

steclo riv

La chapelle funéraire de l’église de Quevillon abrite les différents propriétaires du château de la Rivière Bourdet. On y trouve notamment trois plaques funéraires en marbre : Antoinette de Choiseul-Gouffier, Alexandre Dumoucel de Torcy, et la Princesse de Montholon Sémonville.

Enfin la chapelle Saint-Jean-Baptiste de l’ancien château de Belaître est cachée au milieu des maisons qui bordent la route qui mène à Saint-Martin, mais sa découverte vaut le détour pour remonter jusqu’en 1687 !

Bonne lecture, bonne balade !

Si vous souhaitez recevoir les articles de Quevillon Pile et Face tout chaud directement dans votre boîte mail, indiquez votre adresse dans la rubrique située à droite du blog.

Il est possible que WordPress ajoute des publicités dans cet article, c’est malheureusement la contrepartie d’un hébergement gratuit…

 

Publicité