Est-il encore utile d’arpenter le web à la recherche des initiatives dont notre village pourrait profiter ? L’école ferme d’un tiers, la fermeture totale va suivre, le programme de constructions qui aurait peut-être pu enrayer une perte d’habitants n’a pas été mis en place, les espaces partagés de la commune sont à l’abandon, il n’y a aucun projet en perspective, ce n’est pas bien réjouissant…

Pourtant, la réponse à un récent appel à projet redonnerait un peu de baume au cœur et d’ambition pour les quevillonnais. En effet, le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et la ministre du Logement et de l’Habitat durable ont lancé mi-mars un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur le thème « Bois – Bourg ».

Autrement dit, l’État apportera son soutien à 100 projets de construction ou réhabilitation dans des bourgs ou territoires ruraux utilisant du bois et des matériaux biosourcés locaux. En matière de réhabilitation, les projets retenus illustreront la diversité des emplois possibles du bois, matériau léger et particulièrement pertinent pour ce type d’intervention sur le bâti existant : travaux d’extension, surélévation, aménagement des combles, rénovation énergétique…

Voilà un beau sujet de discussion en conseil municipal.

Si vous souhaitez recevoir les articles de Quevillon Pile et Face tout chaud directement dans votre boîte mail, indiquez votre adresse dans la rubrique située à droite du blog.

Il est possible que WordPress ajoute des publicités dans cet article, c’est malheureusement la contrepartie d’un hébergement gratuit…

Publicités