C’est ce lundi 13 octobre que va se déclencher un entraînement un peu spécial pour les écoliers du village. Ainsi, dans la matinée, la Préfecture va adresser au Maire un message d’alerte pour lui faire part d’un risque d’inondation imminent. A partir de ce moment, la directrice de l’école sera informée et ceci déclenchera le plan particulier de mise en sûreté, autrement appelé PPMS.

Cet exercice vise à s’assurer de la meilleure organisation possible en cas de risque majeur. Année après année, le PPMS est corrigé des erreurs relevées lors des exercices.

Même si le risque inondation est faible pour l’école, celle-ci se situant tout de même en limite de la crue de 1910, il faut intégrer dans le scénario la coupure des voies d’accès à Quevillon. Par ailleurs, les enseignants peuvent ajouter des facteurs aggravants durant l’exercice.

plan quevillon ignBon courage les enfants et ne paniquez pas, tout est sous contrôle !

Publicité